Il est parfois des actes qui méritent d’être relus une deuxième fois, voire une troisième, voire etc … 😉

Acte d’adoption de Marie Victoire :

(AD79 – Commune de Pougne-Hérisson – 1793 – 1 MI EC 138 R414 – vue 5/89)

« Aujourd’hui le nonodi de la première décade du mois de nivose l’an deuxième de la République Française, une et indivisible, a dix heures du matin, par devant moi, Michel CHENIER, curé de Pougnes et officier public, élu le six janvier dernier (vieux ftile) * pour dresser les actes destinés à constater les naissances, mariages et décès des citoyens, est comparu en la maison commune Jean Louis GANNE secrétaire de notre municipalité, agé de quarante quatre ans, domicilié au bourg d’Hérisson, assisté de Pierre GROLIER, cabaretier agé de trente sept ans et officier municipal et de Jean MERIET …(?) agé de trente ans, les deux demeurans dans le département des Deux-Sèvres, municipalité de Pougnes et Hérisson, lequel Jean Louis GANNE ci dessus denommé, a déclaré à moi Michel CHENIER, curé de Pougnes et officier public, en l’absence de Pierre FRADIN, maire de cette commune, demeurant en sa maison ditte du mouton, au bourg d’Hérisson de cette municipalité, qui n’a pu se présenter en personne par cause de maladie, pour déclarer ce que déclare le dit Jean Louis GANNE dont il est chargé de sa part, assisté des thémoins ci dessus dénomés, que Marie Anne PATUREAU, servante domestique chez le citoyen Pierre FRADIN, maire, agée de vingt quatre ans, fille des deffunts Jacques PATUREAU tisserand (?) en laine et de Jeanne FOULET, sa femme, est accouchée le tridi de la première décade du mois de nivose à six heures du matin dans la maison du dit Pierre FRADIN maire ci dessus dénomée, d’un enfant femelle que le dit Pierre FRADIN a adopté et reconnu pour sien, auquel les prénoms de Marie Victoire ont été donnés par les déclarans; d’après cette déclaration que les citoyens Jean Louis GANNE, Pierre GRELIER et Jean MERIET ont certifié conforme à la vérité et la de présentation qui m’a été faite de l’enfant dénominé j’ai rédigé, en vertu des pouvoirs qui me sont délégués le présent acte, que le dit Jean Louis GANNE et les deux thémoins Pierre GRELIER et Jean MERIET ont signés avec moi. Fait en la maison commune de Pougnes et Hérisson les jour, mois …(?)

adoption marie victoire*  « vieux ftile » :

Capture

Sources :

Publicités