Un peu de rangement dans mes documents, photos, etc … Et voilà que je retrouve les recettes de cuisine poitevines de ma grand-mère. Tout un mélange d’odeurs a subitement jailli de ces fiches, et plus que toute autre, cette mémoire olfactive me renvoie à des souvenirs anciens : maison familiale, cuisine du dimanche, odeurs et parfums des grands-parents, anecdotes, souvenirs …

Ces recettes font partie du patrimoine culturel poitevin et moi, l’amoureuse de cette magnifique région, j’ai envie de partager avec vous celles qui ont « nourri » mon enfance.

Le broyé du Poitou :

Gâteau sec, très croustillant dans lequel on n’épargne guère le beurre !

Broyé du Poitou

Le chevreau à l’ail vert :

Pas un repas de famille Pascal sans le traditionnel chevreau , car c’est la période de l’année où on commence à avoir de l’ail dans les jardins et où les chevreaux sont « venus » (bons à consommer).

Le chevreau à l'ail vert

La grimolle :

Il existe de nombreuses variantes toutes aussi bonnes les unes que les autres !

La grimolle

Le farci poitevin :

Plat typiquement régional, mais je dois avouer que je n’en suis pas très friande 😉

Le farci poitevin

La soupe à l’oseille :

La soupe est un aliment dont le prix de revient est presque nul. De l’eau, des légumes du jardin, parfois du pain, ou un œuf, tous ces produits sont issus de la ferme.

Je me souviens avoir entendu mon grand-père dire : « on va tailler la soupe » (couper le pain pour le tremper dans le bouillon), ou alors « faire chabrot » (boire de la soupe avec du vin rouge).

La soupe à l'oseille

Le miget :

La variante pour les enfants : mettre du lait à la place du vin.

Le mijet

Et vous ? Quelle est la spécialité de votre région ?

Bibliographie et images : « Manger autrefois en Poitou » CRDP 1981

Advertisements